Retour à l'accueil du site  
 
AFFAIRES INTERNATIONALES : ACTUALITES

Chine : L’avocat défenseur des droits de l’homme Li Heping condamné à 3 ans de prison


Vendredi 28 avril 2017 : Li Heping, avocat chinois défenseur des droits de l’homme, membre d’honneur du Barreau de Paris, a été condamné le 25 avril 2017 à trois ans de prison et 4 ans avec sursis pour subversion du pouvoir de l’Etat (communiqué publié vendredi 28 avril par le Tribunal intermédiaire de Tianjin).


Chine : L’avocat défenseur des droits de l’homme Li Heping condamné à 3 ans de prison
Cette condamnation est intervenue à la suite d’un procès qui s’est tenu à huis clos au motif que l’affaire impliquait des « secrets d’Etat ».

Après 20 mois de détention, Li Heping devrait être libéré dans les prochaines semaines mais pourra être emprisonné à nouveau à tout moment.

Li Heping avait été arrêté lors d’une vaste opération coup de poing menée par la police le 9 juillet 2015 contre les avocats et les défenseurs des droits de l’homme. Arrêté le 10 juillet 2015, il avait été placé en détention pendant six mois avant d’être officiellement inculpé le 8 janvier 2016 de « subversion de pouvoir de l’Etat ». Son assistante, Zhao Wei, avait également été arrêtée et inculpée pour les mêmes chefs d’accusation.

Pendant 6 mois, Li Heping a été torturé au moyen d’électrochocs.

Li Heping est un éminent avocat défenseur des droits de l’homme.
Il s’est notamment fait connaître pour ses critiques des pratiques du parti communiste envers les minorités religieuses, acceptant de traiter des dossiers dits « sensibles » concernant les victimes d’expropriation et les dissidents politiques persécutés par le régime chinois. Depuis plus de 10 ans, il fait l’objet d’intimidations et de persécutions. Il a été honoré par plusieurs distinctions internationales dont en 2008 le prix des droits de l’homme du Conseil des Barreaux européen.

Cette condamnation qui repose sur des charges particulièrement vagues constitue un avertissement à l’attention des activistes chinois en matière de droits de l’homme
En effet, le tribunal a considéré que depuis 2008, le défendeur Li Heping avait utilisé à de nombreuses reprises des entretiens sur Internet et les médias étrangers pour discréditer et attaquer le pouvoir de l'État ainsi que le système juridique. Li Heping a également été accusé d’avoir accepté des fonds étrangers.

- L’Observatoire international des Avocats en Danger appelle les autorités chinoises à libérer immédiatement LI Heping et à s’abstenir de toute mesure alternative telle que le placement en résidence surveillée.

- L’Observatoire demande fermement aux autorités chinoises de cesser tout harcèlement judiciaire à son encontre et de garantir sa sécurité comme celle de sa famille.

- L’observatoire entend poursuivre sa mobilisation en faveur des avocats chinois défenseurs des droits de l’homme et du respect des Principes de base relatifs au rôle du barreau adoptés par les Nations-Unies à La Havane en 1990.

Qui sommes-nous ?

L’Observatoire international des avocats en danger a été fondé par le Conseil national des barreaux (France), le Barreau de Paris (France), le Consejo General de la Abogacía Espanola (Espagne), et le Consiglio Nazionale Forense (Italie). Son objectif est de mener une veille permanente de la situation des avocats menacés dans le monde en raison de l’exercice légitime de leur profession et de porter assistance aux avocats dont la vie, la liberté ou l’exercice professionnel sont menacés.


Jeudi 4 Mai 2017

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS


LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss