Retour à l'accueil du site  
 
PROSPECTIVE : ACTUALITES

Pour une définition de l'avocat au plus proche des réalités de la profession d’aujourd’hui


Le Conseil National des Barreaux a pu constater que les définitions répertoriées dans les dictionnaires, encyclopédies ou sites Internet grand public s’avèraient souvent incomplètes ou obsolètes.


Pour une définition de l'avocat au plus proche des réalités de la profession d’aujourd’hui
La Commission Prospective, après un travail de recueil et de synthèse, a proposé une définition courte de la profession d'avocat qui soit le réel reflet de la profession d’aujourd’hui et des missions et domaines d'intervention quotidiens de l'avocat pour la porter à la connaissance du plus grand nombre.

Un constat : la méconnaissance des « demandeurs de Droit » de l'étendue du métier de l’avocat

La commission s’est en effet penchée sur la question récurrente de la méconnaissance par les « demandeurs de Droit » de l’étendue des domaines d’intervention, des missions et des services, rendus par l'avocat.

● La commission a notamment travaillé sur les asymétries d’information et de perception existant entre les les professionnels du droit et les personnes ayant recours ou susceptibles d'avoir recours à leurs services (particuliers, entreprises, institutions…).

● La profession d’avocat, comme d’autres, se doit de communiquer sur ses compétences, ses valeurs et sa valeur ajoutée.

Les définitions de la profession d'avocat proposées dans les dictionnaires et encyclopédies en sont une dimension qui s’impose à l'évidence tant leur impact est important. Pour autant, la commission a pu constater que cette facette de la communication avait pu être négligée.

Un objectif : porter à la connaissance du plus grand nombre une définition de l’avocat, reflet d'une profession moderne

● La Commission a dans un premier temps fait un travail de recensement et d'analyse de toutes les définitions données de l’avocat dans les dictionnaires et encyclopédies grand public ou juridiques publiées sur papier ou en ligne puis, dans un second temps, interrogé les différents représentants de la profession.

● Elle a ensuite réalisé un important travail de synthèse qui lui a permis de proposer une définition courte de la profession d’avocat par la profession elle-même, qui puisse être accessible à tous, actualisée, complète et efficace, y compris en termes de communication.

A l’issue des débats lors de l’assemblée générale du 11 février dernier, la définition suivante a été retenue :

Avocat(e) ‐ « Professionnel du droit, il conseille, défend, assiste et représente ses clients. Auxiliaire de justice, il prête serment, est inscrit à un Ordre et se conforme à une déontologie stricte. Il est indépendant, tenu au secret professionnel et s’interdit tout conflit d’intérêts. »

Pour aller plus loin :
● Proposition pour la mise à jour des définitions de la profession d'avocat - Documents de travail n°1 - point d'étape - Commission Prospective - Philippe Nugue - AG des 10 et 11 septembre 2010
● Proposition pour la mise à jour des définitions de la profession d'avocat - Documents de travail n°2 présenté à l’Assemblée générale des 11 et 12 février 2011 ayant donné lieu à une résolution proposant une définition courte de la profession d’avocat - Commission Prospective - Philippe Nugue - AG des 11 et 12 février 2011
● Résolution « Proposition pour la mise à jour des définitions de la profession d’avocat - définition courte» - adoptée par l’AG des 11 et 12 février 2011


Lundi 28 Février 2011

     


REGLEMENT INTERIEUR NATIONAL (RIN)

 

DISCOURS DU PRÉSIDENT


NOUVELLE CAMPAGNE : "JAMAIS SANS MON AVOCAT"


DOSSIERS SPECIAUX

 

DERNIERES PUBLICATIONS


GUIDE PRATIQUE SPECIALISATIONS


LES AVOCATS SUR LE NET

Facebook
Twitter
Rss





AGENDA DES FORMATIONS
http://formations.avocats.fr




e-barreau mobile disponible

A LIRE AUSSI ...